Non classé

Pourquoi je suis persuadé que la BIENVEILLANCE PEUT et VA changer le monde (ou comment rebondir après un burnout)

on

Nous sommes nombreux et nombreuses à se rendre compte que le monde va de plus en plus vite, que l’on consomme de plus en plus, qu’on est de plus en plus stressé et que l’on a moins en moins de temps pour soi, nos familles, nos amis, nos proches. Nous travaillons beaucoup, nous courrons d’une activité à l’autre toute la journée, que les sollicitations au niveau des téléphones des emails, on est en permanence ultra connectés, ultra demandés.

Comment faire son chemin dans ce monde-là, on a du mal à arriver à penser à soi, à recentrer et écouter ses rêves et aller vers un monde qui nous est plus agréable ?

 

burnoutMon expérience personnelle au niveau du travail n’est pas différente de tout à chacun. J’ai couru beaucoup et tout le temps pendant de nombreuses années. Je travaillais dans un service clientèle ou j’étais surchargé de demandes des clients, emails, appels téléphoniques, rapports divers et variés, conférence call… Bref des centaines de sollicitations en tout genre toute la journée avec l’impression sans cesse de passer d’une requête à une autre… Une course et un zapping permanent. Et ce qui devait arriver est arrivé, je suis tombé en épuisement professionnel (burnout)…

Oui j’ai vu les signes avant-coureurs,

Oui j’ai vu que je déclinais,

Oui j’ai demandé de l’aide auprès de médecins et l’on m’a orienté vers des solutions avec des traitements bien connus,

Oui j’ai continué encore et encore en me disant que c’était pour le bien de ma famille…

saut-du-trainOui on a l’impression de quitter un train lancé à toute vitesse et de sauter en marche, on a l’impression que les autres continuent et toi pas ! Tu te sens honteux car tu vois que les autres y arrivent et toi pas ! Tu doutes de toi, tu restes enfermé chez toi, tu t’isoles par la force des choses car il est difficile de communiquer avec les autres et partagé que tu es en « burnout »… Au départ, on se sent vraiment très très mal, le corps est fatigué, le mental aussi et on se demande comment on va rattraper le train, comment on va s’en sortir…

Mais il arrive un moment ou la batterie chute, plus d’énergie, plus rien ! Batterie à zéro, plus moyen d’avancer, de faire quoique ce soit : fin du jeu !

 

D’un autre coté cet isolement forcé m’a beaucoup aidé, parce que du coup je me suis recentré sur moi, j’ai osé accepter de ne RIEN faire et dire j’en profite ! C’est beaucoup plus difficile qu’on ne le pense quand on est habitué à l’action quotidienne et le stress associé. Tout doucement j’ai commencé à réentendre ma petite voix, à m’écouter, mais au fond moi aussi j’ai des rêves… J’ai toujours eu envie d’aller aider d’autres personnes, les inspirer, les guider mais j’avais jamais osé…

Je suis resté dans le modèle précédent en me disant, on fait cela pour la famille, les enfants, ça sera mieux plus tard, le travail parfait cela n’existe pas, le monde parfait non plus… Mais la petite voix est revenue et elle a dit tu sais, tu pourrais essayer quand même, oser… Non je ne crois pas, ce n’est pas pour moi, je n’ai rien de spécial à raconter, qui suis-je ? A ce moment-là une première formation internet est apparue mais cela n’a pas totalement plu, je n’ai pas totalement accroché et j’ai laissé tomber. Puis une deuxième est arrivée quelques semaines après et là boum ca a fait tilt, une partie psychologique, un coté super humain et des réflexions sur ce que l’on pouvait apporter aux autres, au monde et se donner la permission de le faire… Dans cette formation j’ai croisé des tas de personnes magiques qui elles aussi ont le souhait de vouloir transformer le monde et cela m’a mis dans une autre dynamique, je m’y suis mis à y croire, à oser… à penser que c’est possible…

petite-voixEt du coup j’ai choisi cette bienveillance intérieure, ce retour en soi, ce recentrage à soi plutôt qu’une course permanence pour ne pas s’écouter soi.

Si je peux le faire, alors je suis sûr que chacun peut le faire, avec un petit peu d’aide, rencontrer les bonnes personnes, bonnes formations, lire les bons livres… Mais c’est possible et aujourd’hui c’est un peu mon rôle de te dire que la bienveillance elle va changer le monde parce que si on s’écoute soi, si on écoute ses aspirations, ses rêves et qu’on avance sur ce chemin… Alors tu vas tirer la sonnette d’alarme dans ce train qui est lancé à toute vitesse avant le burnout ou qu’un quelconque souci ne t’arrives…

 

Je suis persuadé que cette bienveillance avec soi est la clé, la solution est intérieure pas extérieure et pas immédiate comme tout le système nous propose… Que cela soit pilule magique, boisson énergisante, aliments sur-santé, des choses incroyables… Mais tout cela est à l’extérieur, ce n’est pas cela tes solutions… Tes solutions sont : s’écouter, se recentrer, écouter la petite voix qui sommeille en toi et tu reconnecter à toi, à tes rêves, tes aspirations…

Une fois qu’on est reconnecté à  soi, étrangement tu avances dans une nouvelle direction avec certes des peurs, des doutes mais tu es en ligne avec tes projets, tes envies et étonnamment tu croises des personnes, des formations, des livres, bref tout ce dont tu avais besoin pour ton projet ou tu tombes sur des personnes qui croient en toi et ton message… C’est comme cela que tu avances, on passe de la bienveillance avec soi à la bienveillance avec les autres car on ne peut pas garder cela pour soi car on a envie de partager, on est tous connecté, et il y a même une réalité derrière tout cela pour ceux qui sont avancés sur le chemin spirituel…

C’est ce message que j’ai envie de partager, de propager avec toi et on est tous ensemble pour être bienveillant avec soi, avec les autres et cela va transformer le monde de façon radicale… Si tu regardes autour de toi, tout le monde entier parle d’influence, de logique commerciale, bref à pousser les autres à faire des choses ce qu’ils n’ont pas envie forcément de faireLa Bienveillance c’est tout le contrairetu décides de ce que tu as envie pour toi et pour les autres, tu es à coté là, comme des parents à apporter ton aide, ton soutien, ton écoute mais tu n’es pas là pour plaquer des solutions extérieures basés sur tes peurs, tes inquiétudes ou tout simplement ton expérience de vie. Une fois que l’on sort de ce cercle, on a besoin de pas grand-chose de toi, de tes proches, de l’amour, de quelques nourriture affective, énergétique et alimentaire.

 

Je suis certain et certaine que tout le monde peut suivre ce chemin et si on est de plus en plus nombreux, le monde va changer c’est certain et je l’appelle de mes vœux…

 

A propos de Stephane V

Accompagnant-Confident / Inspirateur / Conférencier / Méditant Mouvement Bienveillant -> un monde différent EST possible

3 Comments

  1. Patricia Anton

    17 octobre 2016 at 16:16

    C’est un grand virage et le début du nouveau monde, écoute ta voix intérieure Namasté

    • Stephane V

      17 octobre 2016 at 22:00

      Merci Patricia, oui c’est tout à fait cela, je me suis REconnecté à elle depuis quelque mois et depuis je ne fais que l’écouter toutes mes actions vont dans cette direction et j’essaie d’incarner et de creer de la bienveillance tout autour de moi.

  2. Agnès Pouech-Lavigne

    9 octobre 2016 at 14:10

    Merci Steph pour ton courage d’avoir osé t’écouter, ralentir et partager, rejoignant ainsi tous ceux qui se lèvent pr créer un monde meilleur !

Laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.